» Mot de passe oublié ? » S'inscrire

Ctifl
» Accueil » Nos publications » Revues en ligne > Infos Ctifl

Infos Ctifl - Numéro 320 - avril 2016

JOURNÉE NATIONALE "BIOCONTRÔLE EN FRUITS ET LÉGUMES" - ÉTAT DES LIEUX, RECHERCHES EN COURS ET PERSPECTIVES

La journée s’est déroulée sur le centre Ctifl de Balandran. Près de 280 personnes, conseillers techniques, expérimentateurs, chercheurs, firmes phytosanitaires, semenciers, producteurs et distributeurs des filières fruits et légumes… ont participé à cet événement dont la thématique générale portait sur les produits de biocontrôle : définition, état des lieux, travaux de recherches en cours et perspectives sur la base d’exemples en cultures fruitières et légumières.

Y. TROTTIN - C. WEYDERT, P. 6-10


BRÈVES

J. BLOCH BERTHIE, P. 11


ENQUÊTE SUR LES STRUCTURES D’EXPLOITATIONS AGRICOLES - LES INDICATEURS CARACTÉRISTIQUES EN FRUITS ET LÉGUMES

L’enquête sur les structures agricoles du ministère de l’Agriculture réalisée en 2013 sur un échantillon représentatif des exploitations françaises permet de faire le point sur les exploitations ayant des légumes ou des vergers, dont celles qui sont spécialisées. Des données sont disponibles sur les nombres d’exploitations et les superficies de cultures, sur la main-d’oeuvre et son profil. On a également des indications sur la répartition géographique par région des superficies fruitières et légumières. Enfin, les agriculteurs ont également été interrogés sur la mise en oeuvre de démarches de qualité. L’article se propose de fournir les principaux et les plus récents indicateurs caractérisant le secteur de la production de fruits et légumes.

Christian HUTIN (Ctifl), P. 12-16


AUTOCONTRÔLE DE LA QUALITÉ DANS LES STATIONS DE CONDITIONNEMENT - AIDE À LA MISE EN PLACE DU SYSTÈME

Mettre en place un système d’autocontrôle de la qualité résonne souvent comme une exigence réglementaire. Or, en station de conditionnement, il faut considérer ce travail comme un outil de progrès. Il s’agit du dernier contrôle de la marchandise avant de l’expédier au client, du dernier regard et filtre sur le produit. Cet article engage à mener une réflexion pour la mise en place, ou la mise à jour, de son propre système d’autocontrôle, afin de l’adapter au mieux à son organisation d’entreprise, aux exigences de ses clients, aux évolutions réglementaires et aux spécificités produits. L’article fait le point sur les obligations et propose des pistes de réflexions pour rendre le système plus performant.

C. EL BOUKILI, P. 17-25


GARIGUETTE ET AUTRES FRAISES DE SAISON - LES PRÉFÉRENCES GUSTATIVES DES CONSOMMATEURS ADULTES

Six variétés différentes de fraises (Camarosa, Clery, Charlotte, Ciflorette, Darselect et Gariguette) ont été dégustées par 200 consommateurs adultes dits « naïfs » (non entraînés à l’analyse sensorielle) en région bordelaise. La variété la plus appréciée est Ciflorette, puis le groupe Gariguette, Charlotte et Darselect ; Clery puis Camarosa sont les moins appréciées. Une cartographie externe des préférences a été réalisée, ensuite trois groupes de consommateurs ont pu être mis en évidence.

Pierre VAYSSE (Ctifl) - Patrick REYNIER (Ctifl) - Aurore MERY (Ctifl) - J. RAKOTOBE - C. GRANADO, P. 26-31


RECHERCHE EUROPÉENNE SUR LES VARIÉTÉS DE TOMATES TRADITIONNELLES POUR SATISFAIRE LE CONSOMMATEUR, LE PROJET TRADITOM UNIT SCIENTIFIQUES ET AGRICULTEURS

Le projet TRADITOM, financé dans le cadre européen Horizon 2020, a comme objectif de valoriser la diversité génétique présente dans les variétés de tomates traditionnelles européennes. Le matériel végétal des collections des différents partenaires, notamment la collection de variétés dites « patrimoniales » cultivées depuis longtemps en France, sont caractérisés. TRADITOM cherche à fournir aux agriculteurs une plateforme de connaissances scientifiques sur l’identité des variétés de tomates traditionnelles, leurs caractéristiques agronomiques et leur qualité sensorielle et nutritionnelle. Le Ctifl est spécifiquement impliqué sur les aspects sensoriels, description de produits et tests hédoniques.Les travaux sont réalisés en étroite collaboration avec l’INRA UR GAFL.

Brigitte NAVEZ (Ctifl) - Valentine COTTET (Ctifl) - M. CAUSSE - A. GRANELL, P. 32-35


CONCEPTION D’UN VERGER DE FRUITS À NOYAU INNOVANT

Afin de concevoir des systèmes de culture innovants permettant de lever les freins rencontrés par les producteurs français de fruits à noyau, une méthode de conception par prototypage a été utilisée. Elle permet d’élaborer trois prototypes de systèmes de culture très différents grâce à la mobilisation des connaissances et savoir-faire d’un groupe d’experts. 35 leviers faisant appel à tous les services agroécologiques et aux technologies de pointes applicables à l’agriculture ont ainsi été identifiés et mobilisés. Une évaluation multicritère ex ante montre que ces trois prototypes présentent un intérêt agroenvironnemental, social et économique supérieur aux systèmes de culture existants. Ces résultats doivent toutefois être approfondis afin de sélectionner le ou les prototypes qui seront testés en station expérimentale.

Alain GARCIN (Ctifl) - Muriel MILLAN (Ctifl) - Alosia RELACHON (AGROSUP DIJON), P. 36-41


DEXIFRUITS, UN OUTIL D’ÉVALUATION DE LA DURABILITÉ DES VERGERS - APPLICATION AUX SYSTÈMES DU RÉSEAU NATIONAL EXPE - ECOPHYTO POMME

DEXiFruits est un outil informatique développé en co-construction avec l’INRA, le Ctifl, l’IFPC et l’AgroCampus Ouest. Il permet aux acteurs de terrain d’évaluer la durabilité de systèmes de production de fruits (fruits à noyaux et fruits à pépins) en calculant les performances globales des vergers. Il peut aussi être utilisé comme tableau de bord pour identifier les forces et les faiblesses de ces vergers et les améliorations possibles. L’outil est simple d’utilisation et nécessite des données facilement accessibles sur le terrain. À titre d’exemple, les 23 vergers du réseau national EXPE ECOPHYTO Pomme ont été évalués avec DEXiFruits et leurs performances ont été comparées.

Franziska ZAVAGLI (Ctifl) - A. VELU, P. 45-50


DANS LES SYSTÈMES MARAÎCHERS SOUS ABRIS - LE PROJET GEDUBAT VISANT LES BIOAGRESSEURS DU SOL

Grâce au suivi de dispositifs sur six sites, l’objectif de GEDUBAT, « Innovations techniques et variétales pour une gestion durable des bioagresseurs telluriques dans les systèmes maraîchers sous abri », est de valider l’intérêt agronomique, socio-économique et environnemental de l’utilisation de pratiques améliorantes pour lutter contre les bioagresseurs du sol. Pour répondre à ces objectifs, différents mécanismes ont été identifiés : agir sur la physiologie de la plante, freiner le développement de l’inoculum tellurique et améliorer l’activité biologique du sol. Des stratégies agronomiques ont alors été élaborées dans différents systèmes de culture testés dans le réseau de parcelles, et déclinées à l’aide de règles de décision basées sur l’observation de l’état sanitaire des cultures.

C. ADE - Y. TROTTIN - H. CLERC - C. GOILLON - A. LEFEVRE - L. PARES - H. VEDIE, P. 51-60



Fermer la fenêtre loading
Fermer la fenêtre loading