» Mot de passe oublié ? » S'inscrire

Ctifl
» Accueil » Nos publications » Revues en ligne > Infos Ctifl

Infos Ctifl - Numéro 326 - novembre 2016

JOURNÉE NATIONALE INNOVATIONS EN SERRE - LES GRANDS ENJEUX DE DEMAIN POUR LA FILIÈRE

Coorganisée par le Ctifl, l’AOPn tomates et concombres de France et les Producteurs de Légumes de France, 161 personnes ont participé à la journée nationale sur le thème des innovations en serre. Cet événement a permis d’aborder les trois thèmes majeurs : matériel végétal, innovations techniques et investigations physiologiques. La matinée était organisée autour d’ateliers techniques en serre sur le centre Ctifl de Carquefou. L’après-midi s’est déroulée au centre des congrès de La Fleuriaye autour de stands commerciaux, de présentations orales et de carrefours mobilisant les différents acteurs de la filière.

Eric BRAJEUL (Ctifl), P. 6-9


BRÈVES

Brèves

J. BLOCH BERTHIE, P. 10


CULTURE, MARCHÉ, DISTRIBUTION - L'ÉCHALOTE, UN PRODUIT TYPIQUE

Indissociable de l’oignon ou de l’ail, cette plante bulbeuse de la famille des Amaryllidacées est considérée comme une plante condimentaire et potagère. En Europe, la France avec 50 000 tonnes en moyenne concentre la production européenne d’échalotes en dépit d’une concurrence des Pays-Bas et de la Belgique. Elle se plante au printemps et se récolte en juin-juillet. Une très vive controverse européenne oppose l’échalote traditionnelle (cultivée à partir de plants certifiés) et l’échalote de semis. Une description des techniques de culture ainsi que l’évaluation du marché français et européen accompagnée d’un aperçu sur les critères de vente et de la qualité commercial permet de dresser un tableau général sur ce légume indissociable du patrimoine alimentaire français.

J. COLLET - Gilles CHRISTY (Ctifl) - Jean-Pierre PRUNET (Ctifl), P. 11-16


PRODUCTION ET MISE EN MARCHÉ DE L’AIL EN FRANCE - PERCEPTION ET ATTENTES DES OPÉRATEURS (1RE PARTIE)

La concurrence internationale et plus particulièrement ibérique interroge les professionnels sur la compétitivité de la filière de l’ail français. Cette dernière assure environ 45 % de l’approvisionnement du marché frais national. La production française s’établit depuis 5 ans sous la barre des 20 000 tonnes. La réduction de ce potentiel s’est accompagnée d’une concentration de son aire de production. Désormais, quatre départements et deux régions (Midi-Pyrénées et Rhône-Alpes) représentent plus des 2/3 de la récolte nationale. Les pistes d’amélioration de la productivité sur les exploitations passent par une intensification de la culture (densification des semis) et une mécanisation renforcée en vue d’une réduction des opérations manuelles. Les metteurs en marché ne renient pas la qualité du pelage de l’ail français mais observent que les cours de marché ne suffisent pas toujours à valoriser ce supplément de main-d’oeuvre.

Xavier VERNIN (Ctifl) - P. CAVARD VIBERT, P. 17-22


15 ANS DE PRODUCTION FRANÇAISE DE FRUITS ET LÉGUMES - UN POTENTIEL EN BAISSE

À partir de statistiques de production française de fruits et légumes disponibles auprès du service de statistique du ministère de l’Agriculture, on fait un bilan sur les quinze dernières années, par type de production et par région. Dans un contexte général de baisse du potentiel de production national, on observe des évolutions divergentes selon les catégories de produits et les zones où elles sont cultivées. Cela correspond à des situations plus ou moins favorables selon le niveau de concurrence et la capacité des producteurs français d’y faire face.

Christian HUTIN (Ctifl), P. 23-29


LE CAMPAGNOL PROVENÇAL DANS LE SUD DE LA FRANCE - BIOLOGIE, ENQUÊTE EN VERGERS, PISTES DE TRAVAIL

Le campagnol provençal (Microtus duodecimcostatus) est un rongeur qui pose des problèmes croissants dans les vergers du sud de la France : mortalité et affaiblissement des arbres par écorçage des racines et du collet. L’article présente une synthèse bibliographique sur le sujet, les résultats d’une enquête menée en 2016 auprès des arboriculteurs et de divers travaux conduits au Ctifl. Ce campagnol est présent partout dès que le milieu est favorable. Son omniprésence est favorisée par l’environnement (texture du sol, enherbement des vergers, présence de friches…) et les pratiques (moins de travail du sol, type d’irrigation, fruits laissés au sol…). Les jeunes vergers de pommier sont les plus concernés.

Michel JAY (Ctifl) - Jean-Michel RICARD (Ctifl) - M. MERABET, P. 30-38


SERRE SEMI-FERMÉE ET DÉSHUMIDIFICATION - ACQUIS ET PERSPECTIVES D’ÉVOLUTION

L’amélioration de l’efficacité énergétique des serres et le maintien d’une production identique, voire plus importante, apparaissent comme des éléments déterminants pour les serristes. Trois années d’expérimentation ont été menées pour évaluer un système de déshumidification par admission forcée d’air extérieur et une serre semi-fermée. Les résultats 2016 montrent que les impacts d’une serre semi-fermée et de la déshumidification par admission forcée d’air extérieur ont été caractérisés sur une culture de tomate hors sol précoce. Les différentes expérimentations ont permis d’optimiser la conduite climatique. Les points forts et les points faibles de ces nouveaux systèmes ont été déterminés. Un prototype expérimental a même été défini de manière à identifier les pistes d’amélioration de la maîtrise climatique en déshumidification et en refroidissement.

Serge LE QUILLEC (Ctifl) - V. TRUFFAULT - Eric BRAJEUL (Ctifl) - D. LESOURD - D. LODA - I. GERONDEAU, P. 39-45



Fermer la fenêtre loading
Fermer la fenêtre loading