» Mot de passe oublié ? » S'inscrire

Ctifl
» Accueil » Nos publications » Revues en ligne > Infos CTIFL

Infos Ctifl - Numéro 359 - mars 2020

Le 7ème salon TECH&BIO. Le rendez-vous des technique bio et alternatives

Organisé tous les deux ans par la chambre d'agriculture de la Drôme, le salon Tech&Bio a eu lieu sur le site du lycée du Valentin. Tech&Bio c’est 20 500 visiteurs, 375 exposants, 120 conférences, des tables rondes et ateliers sur des méthodes de production, de commercialisation, et des démonstrations en plein champ toutes filières confondues.

Muriel MILLAN (Ctifl) - Sandra Prisca PIERRE (CTIFL), P. 6-8


Brèves

Brèves : comptes prévisionnels de l'agriculture 2019 : les fruits et légumes en demi teinte; Carotte et laitue : Productions à la hausse... et en baisse pour le poireau et le chou-fleur; Stock en pommes poires : Une hausse 2019 significative en France.

Jean François BLOCH BERTHIE (CTIFL), P. 9-10


Prototypes d'emballages biosourcés de fraises. Analyse et perceptions par les consommateurs

Pour les consommateurs, les emballages de fruits et légumes servent à diverses fonctions (transport, protection, conservation…). Pour les fraises, les consommateurs dissocient classiquement la barquette plastique standard et la cagette bois. L’emballage plastique est de plus en plus rejeté par une partie des consommateurs qui attendent des efforts d’évolution vers de nouveaux emballages plus écologiques. L’article analyse la perception et la prise en main d’emballages de fraises biosourcés. Pour cela, des prototypes de films et de barquettes écologiques ont été présentés à des consommateurs lors de deux séances de test (« focus group »).

Gilles CHRISTY (CTIFL), P. 11-16


Les station météorologiques connectées. Un nouvel outil d'aide à la décision ?

Cet article présente les résultats obtenus à la suite d’une année de banc d’essai qui a permis l’étude de trois types de stations météorologiques connectées. Les résultats concernant l’acquisition des données et leur utilisation avec des modèles OAD (Outil d’aide à la décision) sur différents couples ravageurs/maladies/ culture sont encourageants.

H. TROTTIN - M. RENAC - Jérôme VIBERT (CTIFL), P. 17-21


Préparations naturelles peu préoccupantes (PNPP). Réglementation et résultats d'expérimentation sur la tavelure du pommier

Les Préparations naturelles peu préoccupantes (PNPP) sont constituées de substances de base et de substances naturelles à usage biostimulant. Pour être utilisées comme PNPP, ces différentes substances doivent être préparées selon un procédé « accessible à tout utilisateur final ». L’évaluation de leur efficacité demande la mise en place d’une méthodologie constituée de 4 étapes principales : i) réalisation d’un état de l’art, ii) identification du mode opératoire optimum via notamment des analyses phytochimiques, iii) criblage in vitro et in vivo sur maladies et ravageurs et iv) expérimentation au champ. Cette approche expérimentale a été conduite à partir du couple : pommier x venturia inaequalis. Elle a permis de dégager un mode opératoire optimum de préparation selon les principes actifs à extraire et d’identifier différentes PNPP d’intérêt contre la tavelure.

A. DUVAL CHABOUSSOU - S. DAUFFOUIS, P. 22-33


La Technique de l'Insecte Stérile : ses perspectives d'adoption en France

La Technique de l’Insecte Stérile (TIS) peut permettre la régulation de certains insectes tout en réduisant l’usage de pesticides. Elle consiste à lâcher, de façon répétée et massive, des individus stérilisés d’un insecte cible. Leur accouplement avec des femelles sauvages se traduira par des pontes non viables, permettant une réduction progressive des populations locales. En France, plusieurs projets sont en cours afin d’étudier sa faisabilité technique, ou de valider son efficacité dans une démarche de protection intégrée, mais aussi d’étudier son adéquation avec les enjeux et les attentes des différents acteurs. Le collectif TIS fédère les parties prenantes autour de questions transversales de la TIS, notamment ses modalités d’intégration dans le schéma organisationnel français.

C. OLIVA - Benjamin GARD (CTIFL) - Agnès VERHAEGHE (CTIFL) - S. FELLOUS, P. 34-37


Enquête 2019 sur les serres semi-fermées. Un nouveau concept en développement en France

Depuis une petite dizaine d’années un nouveau concept de serre s’est développé en France : la serre semi-fermée. Une enquête réalisée en 2019 par le CTIFL a permis de recenser 88,7 hectares de serres semi-fermées en France, principalement dans le Sud et en culture de tomate cerise. Plusieurs modèles de serre ont été développés par les différents constructeurs mais actuellement une version avec certains équipements standards est proposée. Si le pilotage climatique de la serre est plus complexe à gérer, les avantages sont nombreux, aussi bien sur l’optimisation de la gestion climatique, la diminution du risque phytosanitaire des cultures, l’efficience en CO2 et l’augmentation du rendement.

Ariane GRISEY (CTIFL) - Dominique GRASSELY (CTIFL) - Serge LE QUILLEC (Ctifl) - Eric BRAJEUL (CTIFL) - Raphaël TISIOT (CTIFL), P. 38-43



Fermer la fenêtre loading
Fermer la fenêtre loading