» Mot de passe oublié ? » S'inscrire

Ctifl
» Accueil » Nos publications » Revues en ligne > Infos CTIFL

Infos Ctifl - Numéro 375 - octobre 2021

L’Observatoire des entreprises du commerce de gros des fruits et légumes - 2019, une année en demi-teinte

À la demande des organisations professionnelles du commerce de gros de fruits et légumes, le CTIFL réalise depuis 30 ans un Observatoire des entreprises du secteur. Ce travail consiste à analyser les résultats financiers d’un échantillon représentatif, au travers des documents comptables déposés aux greffes des tribunaux de commerce et disponibles sur la base de données Diane du Bureau Van Dijk. Cette année encore, chaque catégorie d’acteurs du stade de gros en fruits et légumes frais (expéditeurs, coopératives et Sica, grossistes, importateurs) a été identifiée à partir du code NAF 4631Z (2 789 commerces de gros de fruits et légumes répertoriés en 2018 par la statistique publique) de façon à mener une analyse financière et économique des opérateurs de la filière française.

Pascale CAVARD VIBERT (CTIFL), p. 6-10


La technique de l’insecte stérile contre le carpocapse (Cydia pomonella) - Une enquête sur les intérêts des producteurs français et sud-africains

Dans le cadre d’un travail de recherche de l’Université du Cap en Afrique du Sud, une enquête a été menée auprès de producteurs de noix et de pommes, en France et en Afrique du Sud. L’objectif était de sonder le marché potentiel pour l’utilisation de la Technique de l’insecte stérile (TIS) contre le carpocapse en comparant deux pays dont l’historique d’utilisation est très différent. L’étude a fait ressortir un intérêt pour la technique de l’insecte stérile en France. Les principaux facteurs d’adoption sont la démonstration d’efficacité, la rapidité et la fiabilité de l’approvisionnement et des lâchers et l’association de services de suivi des ravageurs et de formations. L’enquête a également fourni des éléments quant aux facteurs déterminants le recours à une stratégie de protection fruitière intégrée par les producteurs, stratégie dans laquelle doit s’inclure la TIS.

M. WOHLFARTER - M. SAMUELSSON - C. OLIVA, p. 11-17


La qualité dans les entreprises de fruits et légumes - Le responsable qualité d’aujourd’hui, qui est-il ?

Apparu dans la filière fruits et légumes il y a une quinzaine d’années, le métier de responsable qualité n’a cessé de se développer et de prendre de l’importance au sein des entreprises. Son avènement leur a permis de se structurer. En 2021, le CTIFL a instruit une enquête à laquelle plus d’une centaine de professionnels ont répondu. Elle nous informe sur l’évolution du métier de responsable qualité, la diversité de ses fonctions et de ses missions. Elle permet de mieux comprendre son profil et les interactions méconnues qu’il entretien en interne et en externe. Cet article présente également les outils créés par les équipes du CTIFL au bénéfice des services qualité.

Céline EL BOUKILI (CTIFL) - Catherine GLEMOT (CTIFL), p. 18-29


Règles de décision - Un outil de pilotage, d’accompagnement et de formation

Recenser, organiser, formaliser et mettre à disposition des règles de décision pour les systèmes de cultures légumiers est opportun : cela permet de proposer un ensemble de connaissances et de solutions diverses, centré sur une combinaison de pratiques en limitant au maximum le recours aux produits phytopharmaceutiques. Cette approche est travaillée dans le cadre du projet DECIlég. Les conseillers et expérimentateurs qui ont contribué au projet ont validé la pertinence de partager et de diffuser cet ensemble de connaissances et de règles de décision afin de mieux accompagner les producteurs. Cet ensemble de données est apparu comme un support de formation pertinent à la fois pour les jeunes conseillers ou les expérimentateurs. Il nécessite une réactualisation régulière du fait de l’évolution continuelle des techniques, des pratiques associées et des environnements de production.

Cathy ECKERT (CTIFL) - Vianney ESTORGUES (Chambre d’agriculture du Finistère) - V. FALOYA - M. HIRSCHY - A. MANSION VAQUIE - S. SZILVASI, p. 30-37


Culture de concombre palissée sur fil haut - Retour d’expérimentations et perspectives

La culture de concombre palissée sur fil haut est hautement compétitive mais entraîne des besoins importants de main-d’œuvre. L’équilibre de rentabilité est dépendant de la performance de la culture et de la rationalisation des coûts de production. La culture d’hiver éclairée est un levier d’action qui permet de positionner la culture de concombres sur un calendrier précoce tout en bénéficiant d’une meilleure valorisation du produit et d’un marché favorable à la production française. Pour guider les producteurs sur la culture d’hiver éclairée, cet article décrit les dispositifs expérimentés au centre opérationnel de Carquefou. Il présente également les travaux de rationalisation de l’éclairage à l’échelle annuelle et la mise en place du marcottage pour assurer une culture unique annuelle.

L. ROSSDEUTSCH - A. MIMAULT - I. GERONDEAU - D. LODA, p. 38-46


Agroécologie en cultures légumières - Protection intégrée des cultures de carotte contre les mouches

Les actions menées depuis 2020 par le CTIFL visent à définir et évaluer des techniques agroécologiques de gestion des mouches en culture de carotte et à favoriser leur adoption par les producteurs. Les zones de productions du Nord- Ouest de la France sont particulièrement touchées par cette problématique. Les stratégies de protection étudiées sont basées sur l’atténuation de l’intensité des dégâts de façon suffisante pour réduire voire éviter l’utilisation de pesticides pour cet usage tout en maintenant la rentabilité de la culture. La destruction précoce des mouches après hivernation et la limitation de l’accès du ravageur à la culture sont les deux techniques travaillées dans ce projet.

S. DANDIN, p. 47-51


Halyomorpha halys - Caractériser les dégâts pour mieux protéger les cultures

Les dégâts imputés aux punaises phytophages sont en recrudescence depuis plusieurs années en arboriculture fruitière. Plusieurs phénomènes pourraient être à l’origine de cette augmentation de population : le changement climatique, la disparition de certains produits phytosanitaires de synthèse et la baisse globale de l’utilisation des spécialités insecticides. Halyomorpha halys est une espèce très polyphage. Elle a causé d’importants dégâts dans des vergers de pommiers et poiriers en 2019 en Savoie. Sa présence peut entraîner une forte dépréciation de la récolte. H. halys constitue une problématique dont l’importance est en augmentation. Les dégâts occasionnés par cette punaise sur abricotiers ont été caractérisés afin d’accroître les connaissances sur le ravageur.

N. FORMEZ, p. 52-57


Fusarium proliferatum - Un pathogène de l’ail à double face mal connu

Au cours des dix dernières années, Fusarium proliferatum s’est révélé comme un pathogène majeur de la culture d’ail que ce soit en France ou dans les différentes zones mondiales de production. Les connaissances de son étiologie restent encore insuffisantes pour proposer un itinéraire de protection efficace basé sur un ensemble de leviers car son cycle biologique est complexe. L’essentiel de nos travaux a porté sur la mise au point d’un test de réceptivité des sols, thème qui n’avait jamais été travaillé auparavant. L’objectif de ce test est de mettre en évidence les potentialités du comportement biologique du sol dans la protection. Les critères d’expression du pathogène, comme la mortalité des plantes ou l’apparition de symptômes précoces sur les caïeux, se sont montrés décevants ou trop longs à obtenir. En revanche, la colonisation des pseudo-tiges s’est avérée être une piste intéressante car elle rend compte des capacités biologiques d’un sol à contrarier l’expression des dégâts liés à F. proliferatum.

François VILLENEUVE (CTIFL) - J. PELLAT - Sandra Prisca PIERRE (CTIFL) - E. GEORGES - C. FOURNIER - P. PRINCE, p. 58-69


An agroecological orchard experiment - The ALTO project, towards pesticide-free tree fruit production

ALTO is a Dephy Expé research project, part of the French Ecophyto II plan, for which the CTIFL centre of Balandran is a testing site. The aim is to design agro-ecological orchards, with very low phytosanitary inputs or even without pesticides, based on crop diversification (different species and varieties)and to create areas dedicated to biodiversity within and around the plots. Their design and management are optimized for pest regulation, which is the project’s main lever and subject of study.

JeanMichel RICARD (CTIFL) - Muriel MILLAN (Ctifl) - Michel JAY (Ctifl) - B. ROSIES - S. SIMON - P E. LAURI - M. GABET, p. 70-75



Fermer la fenêtre loading
Fermer la fenêtre loading