» Mot de passe oublié ? » S'inscrire

Ctifl
» Accueil » Nos publications » Revues en ligne > Infos CTIFL

Infos Ctifl - Numéro 371 - mai 2021

Maraîchage biologique - Explorer la diversité des fermes à travers une typologie

Les fermes maraîchères biologiques présentent une gamme de structures agricoles, associées à des pratiques avec différents niveaux d'agroécologie et différents niveaux de recours aux intrants. Une analyse typologique sur 165 fermes a permis de caractériser leur diversité. Les plus petites exploitations (micro-fermes) semblent être les plus agroécologiques, tandis que les pratiques les plus « conventionnalisées » sont associées aux fermes spécialisées en surface sous abri. La coexistence d'exploitations « agroécologiques » d'une part et « conventionnalisées » d'autre part peut résulter d'une bifurcation entre deux pôles, entre lesquels un gradient de fermes existe. La taille de la ferme, le circuit de commercialisation mais aussi le rôle des nouveaux maraîchers peuvent influencer le processus de bifurcation.

A. PEPIN - Dominique GRASSELLY (CTIFL) - H M G. VAN DER WERF - K. MOREL, p. 36-45


Table ronde - L’agroécologie, une opportunité pour les fruits et légumes ?

Le CTIFL a souhaité apporter un éclairage particulier sur le concept de l’agroécologie pour la filière fruits et légumes à l’occasion d’une manifestation virtuelle le 17 novembre 2020. Initialement prévue en présentiel sur Nantes, cette manifestation a réuni plus de 380 personnes, pendant 1 h 30 de direct. Elle a apporté des éléments de définition de l’agroécologie et de sa mise en œuvre au sein de la filière, au travers d’un ensemble de vidéos, entrecoupées de questions/réponses avec les participants via le web. Émanant d’une table ronde réunissant des représentants de l’ensemble des familles professionnelles composant la filière fruits et légumes, des points de consensus et des éléments de débat se sont dégagés d’échanges riches entre les différents intervenants. Il reste à rendre cela concret au quotidien, mais le cap est donné.

Cathy ECKERT (CTIFL) - Arnaud MAGNON (CTIFL) - C. BERTHELOT - Catherine BAROS (CTIFL) - Eric BRAJEUL (CTIFL) - C. BERTRAND - B. LABEYRIE - C. AUBERT - D M. NGUYEN - L. JACOB - Philippe HUSSON (CTIFL), p. 6-10


Rencontres phytosanitaires CTIFL–DGAL/SDQSPV - Les nouvelles stratégies de protection des cultures

Initiées dans les années 1990, les Rencontres phytosanitaires sont un lieu d’échange incontournable pour l’ensemble des secteurs agricoles. Cette année, c’est sous forme de webinaires, répartis en quatre sessions, que la DGAL-SDQSPV et le CTIFL ont donné rendez-vous aux techniciens, producteurs, expérimentateurs, chercheurs, sociétés phytosanitaires et équipementiers. 250 à 380 participants ont répondu présent à chaque webinaire.

A. GABELLE - Franziska ZAVAGLI (CTIFL) - A. DUVAL CHABOUSSOU - F. FEVRIER - B. BOURGOUIN, p. 11-15


L’Observatoire des exploitations légumières en 2019 - Une performance économique et financière positive et en amélioration

L’observatoire de la production légumière rassemble les résultats comptables de 453 exploitations représentatives de la diversité des systèmes de culture et des bassins de production. En 2019, le résultat courant est positif et a largement progressé par rapport à l’année 2018. La situation financière est saine et en amélioration pour tous les types d’exploitations. Elle permet d’investir ou de renforcer la trésorerie de l’exploitation et de rémunérer les exploitants, ce qui n’était pas le cas en légumes frais de plein champ sur l’année 2018. Les produits bruts ont progressé dans des proportions plus importantes que les charges pour l’ensemble des exploitations mais de manière plus marquée pour les légumes frais de plein champ. Les endiviers et les serristes ont enregistré des chiffres d’affaires supérieurs à la moyenne. La main-d’œuvre représente la première dépense dans toutes les exploitations, principalement celles en production biologique.

N. SEYNI, p. 16-21


Apple consumption in Fance - Varieties for all tastes

Apple consumption has been declining for several years. The variety range is expanding, but Gala and Golden Delicious still account for half of the purchases. Pink Lady is now the third variety consumed in France. The range of varieties varies depending on the points of sale : it is much wider in specialist stores than in supermarkets. Similarly, some varieties are particularly popular in certain regions. The most important criteria for households when purchasing apples are variety, price and origin. In terms of quality criteria, juicy, crunchy and sweet are top of the list.

Christian HUTIN (CTIFL), p. 22-26


Résultats de l’enquête sur le parc d’abris froids et peu chauffés - Les abris froids à la loupe

La culture sous abris froids et peu chauffés représente l’essentiel des surfaces de cultures sous serre en France. Cette enquête du CTIFL, en collaboration avec Montpellier SupAgro, établit un premier état des lieux de la diversité des abris, des espèces cultivées et de la gestion climatique et sanitaire sous abris. Des questions spécifiques et ouvertes proposées à 31 producteurs représentatifs du Sud et de l’Ouest de la France ont permis d’identifier les problématiques locales afin d’orienter les thématiques de recherche à développer.

Ariane GRISEY (CTIFL) - C. BERTHELOT - L. ROSSDEUTSCH - P Y. LALAUX - Eric BRAJEUL (CTIFL), p. 28-35


Verger protégé monoparcelle - Filets et bâches pour contrôler D. suzukii et réduire l’éclatement des fruits et le monilia

Les attaques de ravageurs difficiles à maîtriser et les épisodes de pluie rendent la production de cerises incertaine. L'objectif de l'essai mis en place en 2009 au centre CTIFL de Balandran est d'étudier l’efficacité d'une protection monoparcelle insect-proof associée à des bâches anti-pluie pour protéger les fruits de Drosophila suzukii de l’éclatement et du Monilia. Les filets englobent entièrement la parcelle (parois + toit) et restent en place tout au long de l’année. Les bâches anti-pluie sont déployées avant la floraison et repliées juste après la récolte. Ce système a permis une bonne protection contre D. suzukii et l’éclatement. La protection vis-à-vis du Monilia reste à préciser.

A. BOUBENNEC - A. FAUST, p. 46-50


Lutte biologique - Introduire un auxiliaire pour contrôler Drosophila suzukii

Le parasitoïde larvaire Ganaspis cf. brasiliensis a été identifié comme spécifique de Drosophila suzukii. Deux souches ont été retenues comme potentiels agents de lutte biologique et testées lors de cet essai. L’objectif était d’évaluer, en conditions semi-naturelles, la capacité d’acclimatation et de parasitisme de G. brasiliensis sur D. suzukii. Des lâchers de G. brasiliensis ont été réalisés en cages, contenant des plants de fraise préalablement infestés par D. suzukii, et comparés à un témoin non traité. Des parasitoïdes ont émergé, suggérant la capacité de G. brasiliensis à s’installer en conditions semi-naturelles, et à parasiter D. suzukii. À la fin des semaines d’observation, G. brasiliensis a permis de limiter l’accroissement de la population du ravageur de 50 %. Ces premiers résultats se veulent encourageants quant à une potentielle introduction du parasitoïde exotique G. brasiliensis dans l’environnement, afin de contrôler durablement et efficacement D. suzukii.

Benjamin GARD (CTIFL) - M. SAUVIGNET - A. BARDEL - N. BOROWIEC, p. 51-54


Variété Fuji - Évolution de la vitrescence en conservation

L’évolution de la vitrescence de la variété Fuji en conservation et le risque d’apparition de brunissement interne selon l’itinéraire post-récolte ont été étudiés au Cefel sur les récoltes 2014 à 2018. Ces cinq années d’essai ont montré une régression importante des symptômes en avril-mai pour la plupart des itinéraires comparés. Un refroidissement progressif et une mise en atmosphère contrôlée différée jusqu’en décembre-janvier ont permis d’accélérer la résorption des plages vitreuses, y compris dans le cas d’une application de 1-MCP (SmartFreshTM), tandis qu’une mise en atmosphère contrôlée directe à 1°C dans les jours suivant la récolte bloque en partie ce phénomène de régression.

Pascale WESTERCAMP (Ctifl/Cefel) - G. MONTEILS, p. 55-59



Fermer la fenêtre loading
Fermer la fenêtre loading