Le CTIFL présent au niveau européen Abonnés

EUFRIN Pêche-Abricot

Le CTIFL présent au niveau européen
Sommaire A A
logo de LinkedIn logo de Twitter logo de Facebook

Le CTIFL fait partie du réseau européen des instituts de recherche portant sur les fruits appelé EUFRIN. Pour l'espèce pêche-nectarine, le centre opérationnel de Balandran a planté un essai d'évaluation variétale dans le cadre d'un réseau impliquant 11 sites répartis dans cinq pays européens. L'objectif de cet essai est de travailler de manière coordonnée sur des sujets transverses tels que le changement climatique, les maladies et les ravageurs émergeants.

Publié le 01/11/2021

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Eufrin, une organisation aux multiples facettes

La production mondiale de pêche-nectarine est d'environ 25,7 millions de tonnes (Faostat, 2019). Les principales régions de production sont l'Asie (58,8 %), suivie de l'Europe (23,3 %) et de l'Amérique (12,8 %). Le premier pays producteur dans le monde est la Chine avec 14,5 millions de tonnes produites par an. En Europe, les principaux pays producteurs sont l'Espagne (1,5 MT), l'Italie (1,4 MT), la Grèce (0,8 MT) et la France (0,2 MT) et sont situés sur le pourtour méditerranéen. EUFRIN (European Fruit Research Institutes­ Network) est une organisation informelle et volontaire de départements universitaires et d'instituts de recherche spécialisés dans l'étude, le développement et la vulgarisation des cultures fruitières tempérées, basés dans les pays de l'Union européenne, la Suisse et ­l'Europe orientale.

Les groupes de travail D'EUFRIN sont créés pour échanger des informations sur des projets conjoints de recherche, de développement et de transfert de technologie.

Ce contenu est réservé aux abonnés CTIFL, abonnez-vous pour pouvoir profiter de tous les articles