Comportement agronomique de quatre porte-greffe nanisants et semi-nanisants Abonnés

Matériel végétal du cerisier

Comportement agronomique de quatre porte-greffe nanisants et semi-nanisants
Sommaire A A
logo de LinkedIn logo de Twitter logo de Facebook

Un essai mené entre 2014 et 2023 compare les performances agronomiques de trois nouveaux porte-greffe de cerisier à la référence Maxma®14 et à un porte-greffe en développement Piku®1. Les observations portent notamment sur la vigueur, l'ancrage et la production. Les résultats d'essai permettent difficilement de conclure sur la supériorité agronomique de l'un des porte-greffe par rapport à la référence.

Publié le 01/12/2023

Temps de lecture estimé : 8 minutes

Matériel végétal

Porte-greffe de l'essai

Entre 2014 et 2023, trois porte-greffe de la gamme de vigueur nanisante ou semi-nanisante sont comparés au porte-greffe nanisant Piku®1, en observation sur le centre CTIFL de Balandran depuis 2000 et au porte-greffe semi-nanisant de référence Maxma®14.

Les éditeurs de chaque porte-greffe fournissent les principales caractéristiques agronomiques observées. Elles sont reprises dans le tableau de la figure 1.

Ce contenu est réservé aux abonnés CTIFL, abonnez-vous pour pouvoir profiter de tous les articles