BIPBIP, une solution de désherbage mécanique intrarang et automatisé Abonnés

Bloc-outil et imagerie de précision pour le binage intra-rang précoce

BIPBIP, une solution de désherbage mécanique intrarang et automatisé
Sommaire A A
logo de LinkedIn logo de Twitter logo de Facebook

En Europe, le contexte de réduction des produits phytosanitaires est un problème croissant pour les agriculteurs dans la gestion des adventices, Cette réduction est imposée par l'augmentation de la résistance aux herbicides, l'interdiction des substances dangereuses et les réglementations. Des solutions alternatives au désherbage chimique comme le désherbage mécanique (ex : binage, labour) existent. Cependant­, la gestion des adventices à un stade précoce est encore dans l'impasse pour de nombreuses cultures, en particulier pour le désherbage intra-rang. Les techniques mécaniques actuellement utilisées augmentent le temps de travail et sont incapables de désherber à l'intérieur du rang de culture, sauf pour les cultures bien développées et régulièrement espacées comme la salade (Gerhards et al., 2020). Pour résoudre ce problème, de nouvelles technologies alliant intelligence artificielle et automatisation sont développées pour détecter et désherber automatiquement l'intra-rang.

Publié le 01/10/2022

Temps de lecture estimé : 9 minutes

La robotique est-elle une alternative à l'utilisation des herbicides ?

La littérature étudiée a permis d'identifier différentes combinaisons de capteurs et de traitement d'images pour discriminer les cultures et les adventices. Les systèmes d'acquisition d'images peuvent être composés de caméras RGB (lumière visible), multispectrales ou hyperspectrales, embarquées dans des tracteurs, des robots ou des drones. Les méthodes d'analyse d'images combinent des indices morphologiques avec des indices radiométriques ou colorimétriques et des descripteurs de texture pour identifier la classe des objets présents sur l'image. Ces dernières années, les algorithmes d'intelligence artificielle, basés sur des réseaux de neurones artificiels montrent de forts potentiels pour des applications en agriculture (Giguet et al., 2022). La plupart des robots de désherbage disponibles pour les cultures maraîchères sont des plateformes robotisées portant des outils conventionnels tels que bineuses, systèmes de binage, etc. et utilisés pour désherber entre les rangs (Bakker et al., 2010). Ces plateformes sont principalement équipées de GPS RTK et de caméras pour être guidées au­to­ma­ti­quement le long des rangs. Certains porteurs peuvent corriger la position de l'outil le long des rangs à l'aide de caméras et d'intelligence artificielle.

Le Challenge ROSE et le projet BIPBIP

Afin d'accélérer le développement de la robotique agricole, des événements sont organisés par des organismes de recherche ou des entreprises autour du développement de solutions adaptées à des tâches agricoles spécifiques telles que le désherbage. Le Challenge ROSE – Robotique et capteur au ­Service d'­Ecophyto – financé par l'Agence nationale de la Recherche (ANR), est un concours de robotique et d'intelligence artificielle axé sur le désherbage intra-rang en conditions réelles (Avrin et al., 2020). Les évaluations sont mises en oeuvre sur deux cultures : le maïs (Zea Mays) et le haricot (Phaseolus vulgaris). Les tâches de détection, de désherbage spécifique et de désherbage global sont évaluées au cours de ce concours.

Ce contenu est réservé aux abonnés CTIFL, abonnez-vous pour pouvoir profiter de tous les articles