Une production mondiale de pêche face à des défis majeurs Abonnés

Xe Symposium international pêche

Une production mondiale de pêche face à des défis majeurs
Sommaire A A
logo de LinkedIn logo de Twitter logo de Facebook

Du 30 mai au 2 juin 2022, Naoussa (Grèce) - Le Xe Symposium international pêche a regroupé près de 150 personnes issues de 23 pays. Cependant, étant donné la pandémie de COVID-19, la Chine, premier producteur mondial, n'était pas représentée. Face aux nombreux défis auxquels est confrontée la production de pêche-­nectarine à l'échelle mondiale, les acteurs de la recherche se mobilisent pour trouver des solutions pour s'adapter à l'augmentation des coûts de production et aux conséquences du changement climatique.

Publié le 01/10/2022

Temps de lecture estimé : 5 minutes

61 % de la production mondiale réalisée par la Chine est majoritairement destinée au marché intérieur

25 millions de tonnes de pêches, nectarines, brugnons et pavies sont produites annuellement, dont 61 % en Chine. Cependant, l'Espagne reste le principal pays exportateur, suivie d'assez loin par la Grèce et l'Italie.

La production de pêche de l'Union européenne­ à 28 (UE) s'élève à 2,8 millions de tonnes. Elle est essentiellement localisée dans les pays du pourtour méditerranéen, à savoir l'Espagne, la Grèce et l'Italie. Ce volume comprend environ 800 000 tonnes de pavies, prin­ci­pa­lement récoltées en Grèce et en Espagne et majoritairement destinées à l'industrie de transformation.

Ce contenu est réservé aux abonnés CTIFL, abonnez-vous pour pouvoir profiter de tous les articles