Des voies pour réduire l'utilisation de produits phytopharmaceutiques Abonnés

Pratiques alternatives

Des voies pour réduire l'utilisation de produits phytopharmaceutiques
Sommaire A A
logo de LinkedIn logo de Twitter logo de Facebook

Le réseau DEPHY FERME encourage et évalue la mise en oeuvre de pratiques alternatives aux produits phytopharmaceutiques. Une grande diversité de pratiques préventives et curatives est proposée. Les agriculteurs livrent leurs visions quant à leurs avantages et inconvénients.

Publié le 01/10/2022

Temps de lecture estimé : 20 minutes

Périmètre de l'étude

Le réseau DEPHY est une des actions du plan Ecophyto. Son objectif est de travailler sur les produits phytopharmaceutiques pour démontrer qu'il est possible de réduire leur usage, pour expérimenter des systèmes de culture économes en produits phytopharmaceutiques et d'en produire des références. Il comprend trois dispositifs opérationnels : le réseau FERME, le réseau EXPE et le système d'information Agrosyst. Lancé en 2010 avec 1 000 exploitations, le réseau FERME s'est progressivement développé pour passer à 1 900 exploitations en 2013 puis à 3 000 en 2016. Le réseau EXPE comprend­ 41 projets répartis sur 200 sites. Le réseau FERME a été renouvelé en 2022 (Labeyrie et Eckert, 2022) et s'est resserré autour de 2 100 exploitations réparties en 187 groupes avec les objectifs opérationnels suivants : accompagner les dynamiques d'apprentissage et de changement, soutenir les processus d'innovation au sein du réseau DEPHY, capitaliser et mutualiser les connaissances et ressources sur des techniques et des systèmes agricoles économes et performants, valoriser, transférer les connaissances acquises, les méthodes et les outils d'accompagnement au changement.

Les pratiques permettant de réduire l'usage des produits phytopharmaceutiques sont nombreuses et bien décrites (Deguine et al., 2016, Bruchon et al., 2015, Anonyme 2018) mais leur mise en oeuvre par les agriculteurs et leur efficacité dépendent de nombreux facteurs techniques, sociaux, culturels et économiques. Alors que le réseau DEPHY vient d'être renouvelé, cet article a pour objectif de dresser un bilan des pratiques alternatives aux produits phytopharmaceutiques mises en oeuvre par les agriculteurs du réseau.

Ce contenu est réservé aux abonnés CTIFL, abonnez-vous pour pouvoir profiter de tous les articles