Cibler les périodes d'éclairage en culture de fraise Abonnés

Éclairage photosynthétique LED

Cibler les périodes d'éclairage en culture de fraise
Sommaire A A
logo de LinkedIn logo de Twitter logo de Facebook

Cibler les périodes d'éclairage photosynthétique LED en culture de fraisier permet de réduire les coûts de fonctionnement du système. Les essais réalisés sur le centre opérationnel de Balandran ouvrent des perspectives et montrent qu'avec un apport d'éclairage raisonné et un matériel végétal adapté, l'utilisation de cette nouvelle technologie peut générer un bénéfice financier pour le producteur.

Publié le 10/01/2022

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Adapter les moments d'éclairage : une composante clé d'optimisation du système

Un maintien du gain de rayonnement

De 2017 à 2021, dans les essais menés sur le centre opérationnel de Balandran, l'éclairage complémentaire photosynthétique est activé de la plantation à la fin de la production du premier jet, sur une photopériode de 12 heures et ce, quel que soit le rayonnement extérieur. Cette conduite a entraîné des coûts de fonctionnement pouvant aller jusqu'à 3,70 €/m².

INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES

Ce contenu est réservé aux abonnés CTIFL, abonnez-vous pour pouvoir profiter de tous les articles