Des résultats positifs mais globalement en baisse par rapport à 2019 Abonnés

L'observatoire des exploitations fruitières en 2020

Des résultats positifs mais globalement en baisse par rapport à 2019
Sommaire A A
logo de LinkedIn logo de Twitter logo de Facebook

Afin de mieux connaître les résultats économiques et financiers des exploitations fruitières, le CTIFL, FranceAgriMer et la FNPF ont souhaité disposer d'un outil pour analyser l'état de santé financière des exploitations et fournir des éléments d'interprétation.

Publié le 01/03/2022

Temps de lecture estimé : 15 minutes

Un résultat positif en 2020, malgré une forte baisse par rapport à 2019

La surface agricole utile SAU moyenne de l'échantillon est de 39 hectares dont 22,2 hectares de vergers, 7,9 hectares de grandes cultures et 2,7 hectares de vignes.

La main-d'oeuvre totale par exploitation est de 8,5 unités de travailleur humain UTH (équivalent actif à temps complet), dont 7,2 unités de travailleur humain salarié, soit 85 % du total. Dans notre échantillon, le verger est compo­sé prioritairement de pommes (29 %), d'abricots (22 %), de pêches (21 %), de cerises (9 %) et de kiwis (6 %). Près de trois exploitations sur quatre ont un statut sociétaire ou assimilé (GAEC, EARL...) (Figure 1).

Ce contenu est réservé aux abonnés CTIFL, abonnez-vous pour pouvoir profiter de tous les articles