Un damier de films de paillage biodégradables Abonnés

Projet ICAP

Un damier de films de paillage biodégradables
Sommaire A A
logo de LinkedIn logo de Twitter logo de Facebook

Pour répondre aux besoins de la filière, des films de paillage biodégradables sont testés sur cultures de salade, de melon, de tomate et d'aubergine pour identifier et fournir des références techniques.

Publié le 01/03/2022

Temps de lecture estimé : 14 minutes

Films de paillage biodégradable : des volumes faibles sur des cultures diversifiées

Une enquête à situer dans un contexte de production

Les objectifs de l'enquête sont d'améliorer les connaissances sur les films de paillage biodégradables utilisés en maraîchage, d'identifier les freins à leur utilisation, de déterminer les références disponibles en PACA et d'interroger les professionnels du secteur. Trois catégories de professionnels ont été interrogées soit 27 producteurs, 16 conseillers et 11 distributeurs qui ont cité 34 différentes références de films de paillage.

Un besoin de référence chez les producteurs

L'enquête a interrogé 27 producteurs utilisant des films de paillage biodégradables sur leurs cultures dont 17 en agriculture biologique et 10 en agriculture conventionnelle. Un seul producteur interrogé n'utilise pas de films biodégradables.

Ce contenu est réservé aux abonnés CTIFL, abonnez-vous pour pouvoir profiter de tous les articles